Comment sont calculés les impôts locaux ? Faut-il les prendre en compte avant d’investir ?

0
taxes-impots

L’investissement dans la pierre est l’une des meilleures solutions pour faire un bon placement tout en bénéficiant de nombreux avantages fiscaux. Ce qui explique pourquoi autant d’investisseurs, aussi bien des entreprises que des particuliers, s’en remettent à ce dispositif et le préfèrent à d’autres formes d’investissements (achat de pierres précieuses, d’actions, etc.) qui présentent d’importants risques. Toutefois, comme dans tout investissement, il est important de bien étudier chaque élément afin de ne pas rencontrer de mauvaises surprises et regretter d’avoir investi. Parmi ces points sensibles à ne surtout pas négliger figure la question des impôts locaux. 

Les impôts locaux avant d’investir

Qu’il s’agisse d’un investissement locatif ou d’un achat, les investisseurs doivent absolument, au préalable, prendre connaissance de la fiscalité locale, notamment des variations possibles des impôts locaux et de la façon dont ceux-ci sont calculées. Ces paramètres sont importants étant donné que les propriétaires seront amenés à payer des impôts sur leur revenu fonciers et que les impôts locaux entrent en considération dans le calcul de la rentabilité du bien ou de la taxation (taxe foncière, taxe d’habitation, etc.).D’une année à une autre, la hausse des impôts locaux peut avoir des conséquences désastreuses sur la rentabilité du bien et l’intérêt de l’investissement. Il est donc très important de prendre en compte les impôts locaux avant d’investir.

impots-locaux

Calcul des impôts locaux

Les principaux impôts locaux sont la taxe d’habitation et la taxe foncière. Ceux-ci sont généralement calculés par le fisc, qui en possède l’autorité et les compétences. Ces taxes sont déterminées à partir de la valeur locative du bien immobilier qui correspond au montant du revenu que pourrait générer le bien si celui-ci était mis en location. Cette valeur locative est calculée sur la base de la surface habitable du logement, le nombre de pièces et la catégorie foncière dans laquelle le bien immobilier est enregistré. Outre la valeur locative, les impôts locaux sont aussi déterminés à partir du taux d’imposition fixé par la collectivité territoriale.

About author

No comments