Comment fonctionne un contrat d’assurance vie ?

0
assurance-vie-1

Par habitude et généralement par manque d’informations, on associe le contrat d’assurance à un seul type de contrat qui concerne l’indemnisation de bénéficiaires en cas de décès de l’assuré. Et pourtant, des contrats d’assurance, il en existe plusieurs types. Dans cet article, vous découvrirez les différents types de contrat d’assurance vie et leur fonctionnement.

Le contrat d’assurance vie temporaire

Le contrat d’assurance vie temporaire, comme son nom l’indique, concerne une protection à durée limitée. Dans ce type de contrat, la compagnie d’assurance n’assure que pour une durée de 5 ans, 10 ans, ou encore 20 ans (voire 100 ans). Toutes ces durées sont renouvelables.

Le contrat d’assurance vie temporaire fonctionne comme un contrat d’assurance classique (vie entière) à la seule différence que si au-delà de la durée du contrat l’assuré n’est pas décédé, ce dernier ne reçoit aucune somme d’argent de la part l’assureur.

L’indemnité reçue à travers ce type de contrat est généralement utilisé pour rembourser un prêt ou couvrir durant un certain temps, les besoins des enfants sous la charge des parents.

assurance-vie-2

Le contrat d’assurance vie entière

Il s’agit du type de contrat d’assurance le plus répandu et le plus connu. Dans ce type de contrat, l’assuré verse périodiquement auprès de la compagnie d’assurance une certaine somme appelée « prime », qui sera ensuite reversée auprès des bénéficiaires lorsque l’assuré décède.

Le contrat d’assurance vie est une forme d’épargne, car l’argent versé au cours de la vie de l’assuré servira en quelque sorte, d’héritage aux bénéficiaires. Ce type de contrat peut aussi être revendu, autrement dit, résilier avant échéance. Cette action permet d’obtenir une somme appelée « valeur de rachat ». A noter que cette somme ne correspond pas forcément au total des primes versées.

Le contrat d’assurance vie universelle

Il ne faut pas fier à l’intitulé de ce type de contrat d’assurance. Non, le contrat d’assurance vie ne s’adresse pas à tout le monde.

Le contrat d’assurance vie universelle peut être considéré comme un mix entre assurance et placement. Dans ce système, l’assuré peut verser des primes dont la valeur est largement supérieure au coût de l’assurance.

L’avantage du contrat d’assurance vie universelle est qu’il permet de faire fructifier le surplus dans un fonds de capitalisation, qui ne fait l’objet d’aucune imposition. Ce surplus peut servir à payer le coût d’assurance, être retiré à tout moment ou revendu. Toutefois, les deux derniers cas de figure entraînent l’imposition.

About author

No comments